img

Vous êtes un aidant familial ou vous pouvez le devenir,
vous accompagnerez alors votre proche aidé

Définition de l’aidant familial de la charte européenne (COFACE)

« L’aidant familial est « la personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et peut prendre plusieurs formes, notamment : nursing, soins, accompagnement à l’éducation et à la vie sociale, démarches administratives, coordination, vigilance permanente, soutien psychologique, communication, activités, domestiques, … ».

La dépendance se caractérise par :

« Des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale. Ces restrictions peuvent être causées par des troubles du comportement et/ou des atteintes physiques. La notion de dépendance est utilisée pour qualifier la perte d'autonomie liée au grand âge. Par extension la dépendance touche aussi les personnes atteintes de la maladie D’Alzheimer, d’autres pathologies neurodégénératives (comme la maladie de Parkinson, les démences….) touchées par un accident vasculaire cérébral, atteintes d’un cancer mais aussi dans le cadre d’un vieillissement pathologique ou d’une fin de vie. Le handicap peut aussi générer une dépendance dont le degré varie en fonction du handicap. Le handicap n’étant pas une pathologie »


1 - Vous pouvez souscrire une assurance dépendance dans le cadre d’un contrat de prévoyance pour le cas ou vous deviendriez dépendant :

Dans le cadre d’un contrat de prévoyance souscrit au sein duquel est inscrite une assurance dépendance, la personne assurée recevra la prestation prévue au contrat soit sous forme de rente mensuelle soit sous forme de capital. Dans la majorité des cas cette assurance est couplée avec un service d’assistance. La condition préalable est la reconnaissance de l’état de dépendance . Cette reconnaissance peut être reconnue par :

  • l’assurance maladie dans le cadre de la prise en charge liée aux prestations de l’assurance maladie
  • et dans le cadre des contrats dépendance par les organismes de prévoyance. Selon les contrats d’assurance dépendance, l’état de dépendance de l’assuré doit être soit déterminé par le médecin traitant, soit par un médecin désigné par la compagnie d’assurance.

Les contrats d’assurance dépendance couvrent soit la dépendance totale soit la dépendance partielle :

  • Dépendance totale : versement d’une rente à 100% du montant prévu dans le contrat ;
  • Dépendance partielle : versement d’une part de la rente prévue en cas de dépendance totale, variable selon le niveau de dépendance.

Avant de souscrire un contrat il est souvent bien de se poser les bonnes questions (voir l’article des Echos). S’il n’est jamais reconnu dépendant, les fonds versés par l’assuré sont perdus.

Les services d’assistance, souvent couplés aux contrats dépendance permettent d’aider la personne dépendante dans le cadre d’une recherche d’aménagement de domicile, d’une structure d’aide à domicile ou d’un établissement d’hébergement spécialisé.

Il es recommandé de souscrire un contrat dépendance à partir de 40 ans (40 € à 60 €) par mois. Au-delà de 75 ans les personnes ne sont généralement plus éligibles.


2 - Vous pouvez souscrire une assurance dépendance dans le cadre d’un contrat de prévoyance pour le cas ou en tant qu’aidant familial vous rencontreriez des problèmes qui ne vous permettraient plus d’assurer votre mission :

Des contrats d’assistance voient le jour. Ils permettent dans le cadre de leur souscription de pouvoir bénéficier d’une assistance auprès de votre parent aidé en cas de défaillance de votre part. Une palette de service destinée à soutenir l’aidant familial en cas de défaillance :

« La compagnie AXA vient ainsi de lancer une assurance dépendance dénommée Entourage. Mais les initiatives se multiplient tout particulièrement sur le front des aidants, une approche effectivement fondamentale dans la mesure où l’aide informelle, principalement de la famille, constitue une part prépondérante dans la prise en charge à domicile des personnes en perte d’autonomie……. Le groupe AG2R-La Mondiale, pionnier de l’assurance dépendance au début des années 80, propose désormais une offre spécifique pour les aidants familiaux. Celle-ci couvre une hospitalisation imprévue de plus de 24 heures ou une immobilisation de plus de 5 jours, avec le choix de 3 forfaits horaires déclinés en différents types de services possibles (aide ménagère, auxiliaire de vie...) pour un premier tarif de 11€ par mois. Allianz vient également de lancer « Solution Aidants », réalisé en collaboration avec Mondial Assistance. Ce produit, inclus dans les garanties d’assistance des contrats dépendance de la compagnie, prend la forme d’une palette de services destinés à aider le souscripteur en cas de dépendance d’un de ses proches : bilan de vie, soutien psychologique, accompagnement dans la recherche d’un hébergement… (Source : L’argus de l’assurance – François Limoge)

Ces contrats étant récents il convient de vous renseigner auprès de votre mutuelle, de votre organisme de prévoyance ou de votre compagnie d’assurance.